Marketing

Le passage à la review de votre bot sur Facebook

0

Vous y êtes, c’est le moment de mettre en ligne votre bot pour le rendre accessible à tous. Avant sa mise en ligne, vous devez le faire valider par un membre de l’équipe Facebook. Cette étape est obligatoire et similaire à la validation de l’open graph. Voici quelques conseils pour vous préparer à cette étape décisive.

Pour soumettre votre application, il faut se rendre dans la rubrique dédiée ‘Facebook Developper’. Vous allez alors devoir relier votre bot, si cela n’est pas encore fait, à une application et ensuite relier votre robot à votre page Facebook.

Capture d'écran 2016-09-30 09.45.09

Une fois votre assistant achevé et opérationnel, vous ne pourrez pas le mettre en ligne dans la journée puisqu’il faut impérativement qu’il soit validé par un membre de l’équipe Facebook, qui vous délivrera ou non les autorisations que vous avez demandées. Il en existe 3 actuellement :

pages_messaging : sans cette autorisation, vous ne pourrez pas répondre de façon automatique aux messages. Mais si vous avez connecté votre bot comme il se doit, elle est quasi systématiquement vite approuvée.

pages_messaging_phone_number : elle permet le matching avec le numéro de vos clients et n’est pour le moment disponible qu’aux Etats-Unis. Il faut bien évidemment avoir reçu la première autorisation pour valider celle-ci. Une fois acceptée, il faudra vous acquitter des 99$ nécessaires.

pages_messaging_subscriptions : dernière étape et la plus importante, elle va vous permettre d’envoyer des pushs 24H après le lancement d’une discussion avec l’un de vos utilisateurs. Pour l’activer, il faudra avoir validé les deux premières étapes et avoir expliqué par le biais d’une vidéo, la façon dont fonctionne votre bot et ce que vous allez pusher. Facebook n’a pas encore bien mise à jour l’ensemble des documentions voici les dernières restrictions.

Cette étape est cruciale car Facebook peut très bien vous refuser une autorisation si votre bot ne respecte pas les conditions d’utilisation. Il faudra alors adapter celui-ci pour le rendre compatible. Soyez donc particulièrement attentif aux différentes restrictions indiquées, il n’y a pas de négociation possible, Facebook à le droit de vie ou de mort sur votre application.

Une fois validée, votre application est vérifiée en continu chez Facebook et le flux des messages analysé pour éviter les problèmes de type spam. N’essayez en aucun cas de tromper Facebook sur la nature de votre chatbot, ce n’est pas parce qu’il a été validé qu’il sera actif à vie. Le réseau social peut à n’importe quel moment décider de bloquer votre bot, puisqu’une fois votre bot installé, vous êtres tributaire de ses règles. Règles rétroactives, il est donc impératif de lire le blog officiel de Facebook pour être rapidement au courant des évolutions et donc des changements à faire de votre côté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *