SEO

Identifier les pages qui ne rapportent pas de trafic avec Google Analytics

0

Pour finir cette semaine je vous propose une petite astuce sur Google Analytics pour déterminer les pages qui génèrent du trafic depuis Google et de réfléchir sur une éventuelle possibilité de désindexer les pages qui ne rapportent pas assez de visites.

analyse-pages-mortes

Pourquoi indexer des pages qui ne rapportent pas de visites ? Pas grand-chose me diriez-vous, alors voici comment chasser les pages qui doivent être désindexées des moteurs de recherches, mais également dans l’autre sens comment optimiser les pages qui génèrent du trafic et qu’il est impératif de bien travailler pour augmenter leurs taux de transformation et la pertinence des contenus.

Récupérer les informations

Rendez-vous donc dans Google Analytics, rubrique comportement > contenu du site. Cette section permet d’identifier les contenus en fonction du nombre d’entrées sur l’ensemble des leviers et de connaitre le temps passé sur la page, ainsi que le taux de rebond. Si vous avez défini des objectifs, vous allez également pouvoir faire remonter les pages qui convertissent le plus.

Nous allons jouer avec les segments ainsi que sur les filtres avancés pour faire parler un peu les chiffres, de base vous avez tous les utilisateurs, vous avez déjà devant vous les pages qui génèrent le plus de visites toutes sources confondues.

rubrique-comportement

Les pages qui génèrent des visites

Avant de parler des vilaines pages, voici comment récupérer les pages qui génèrent du trafic naturellement, vous pouvez effectuer la même opération pour récupérer les pages sur les liens commerciaux ou encore en fonction du support utilisé pour accéder aux pages.

Ajoutez un segment dans cette même page, décocher « tous les utilisateurs » dans la liste et cochez « Trafic généré par les résultats naturels » et faites « appliquer ».

segment-seo

Voilà vous avez les pages visitées des utilisateurs venant des moteurs. Maintenant nous allons affiner la requête pour ne faire ressortir que les pages qui génèrent directement des visites depuis le moteur, donc celles qui possèdent au moins une entrée.

Cliquez sur « avancé » et ajouter un filtre excluant les pages qui ne génèrent pas de visite en entrée. Vous avez donc maintenant la liste des pages qu’il va falloir chouchouter.

ne-genere-pas

Déterminer les pages qui ne font pas de trafic

Avec cette technique, il est facile de faire remonter les pages qui génèrent des visite, mais il est plus compliqué de faire le delta avec celles qui n’en génèrent pas.

Il est pourtant possible à ce stade de déterminer les pages qui ne génèrent pas de visites directement depuis les moteurs. Pour cela c’est très simple il suffit de changer votre filtre comme ceci.

filtre

Le problème qui se pose maintenant est de faire remonter également les pages qui ne génèrent absolument pas de visite, celles que Google Analytics ne connait pas car il n’y a jamais eu de visites sur celles-ci. Le principe consiste donc à prendre les pages qui génèrent des visites et à faire un merge avec les URLs en bases, ou celle que vous avez récupérer lors d’un crawl, mais faisant simple dans cette article, le sujet du crawler va arriver d’ici peu.

Solution complète sur WordPress

Je vais me concentrer sur les articles et pages pour l’exemple, mais vous pouvez le faire avec le reste du site. Voici le petit fichier PHP qui va vous permettre d’extraire l’ensemble des URLs de vos articles et pages:

<?php
include « wp-load.php »;

header(‘Content-type:text/plain’);
$posts = new WP_Query(‘post_type=any&posts_per_page=-1&post_status=publish’);
foreach($posts->posts as $post) {
if($post->post_type == ‘page’ || $post->post_type == ‘post’){
echo get_page_link($post->ID). »\n »;
}
}

Vous avez donc en main la liste complète des Pages et Articles de votre WordPress, actuellement publiés. Il ne reste plus qu’à faire le merge avec un petit outils gratuit, j’utilise FileMerge sous Mac mais WinMerge est top également sous Windows.

Indiquez l’ensemble des URLs à gauche et les URLs que vous avez exportées dans Google Analytics qui génèrent des visites, il n’y a pas de fonction exporter au format texte, donc faite un export en CSV et copier la colonne des URLs dans un fichier texte.

Conclusions

Avant de vous lancer dans l’analyse de logs, travaillez les pages qui génèrent de la visite et essayer de n’indexer que du contenu pertinent pour le moteur, je vais faire un article sur l’indexation sous WordPress courant de semaine prochaine.

Si vous avez des petits tricks Google Analytics, n’hésitez pas à les ajouter dans les commentaires ou directement sur mon compte Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *