Productivité

Estimer pour mieux régner !

0

Cet article fait suite à l’article sur l’organisation des tâches ou comment vider son cerveau pour mieux dépiler , voici donc quelques conseils pour optimiser le temps d’un projet, éviter de sous-facturer et livrer le projet à l’heure.

estimation-time

Si vous êtes Freelance vous avez cette hantise de bosser au forfait et de sous-facturer le projet du client, il est préférable de bosser en mode régie, mais cela implique souvent de devoir bosser chez le client, le forfait vous permet de gérer votre temps et bosser la nuit si vous en avez envie. Si vous êtes chez de projet c’est un problème qui se pose également, comment chiffrer un projet correctement et ne pas se faire taper sur les doigts par son client ou son responsable.

Estimer ce que vous maitrisez !

Ca semble logique, mais j’ai croisé des chefs de projet très bon sur certaine partie, mais qui chiffrer totalement à la louche pour d’autre sans forcément demander un avis aux développeurs ou aux personnes en questions.

Il faut également prendre en compte le niveau des équipes, un lead développeur ou un développeur sénior ira certainement plus vite à réaliser une tâche qu’un junior.

Le mieux placer dans l’histoire pour chiffrer sera le lead dev sur la partie backend, le lead front-end sur la partie intégration..

Découper au maximum les tâches

L’idée est très simple, mais c’est exactement ce qu’il faut faire pour chiffrer un projet correctement, il s’agit de découper les tâches au maximum et d’arriver à avoir des tâches inférieur à 30 minutes. Cela permet de faire des petites pauses entre les tâches et de libérer un peu son cerveau et d’être production toute la journée, sans risquer l’AVC en fin de journée ou de faire un burn-out le vendredi.

Je suis intervenu sur des projets de 2-3 mois où dans la todo globale il n’y avait que 20-30 tâches pour une équipe de 3 développeurs, des tâches du style « Créer un espace membre avec connexion classique et réseaux sociaux ». Un exemple grossier, mais une tâche du type est très difficile à estimer, il peut y avoir une multitudes de problèmes à gérer et prendre beaucoup de temps, il faut donc subdiviser au maximum cette tâche, dans cette exemple environ 40, entre le développement, la configuration des différents environnement chez les différents provider (Facebook, Google, Twitter), l’intégration des templates d’emails..

C’est beaucoup plus simple de chiffrer une tâche du type « installer la librairie », « tester la librairie ».. Ça permet de répartir également le travail et d’avoir une vision plus fine du projet et de ce qu’il reste à faire. C’est également un moyen de faire naviguer les tâches dans l’équipe, si un développeur et coincé, un collègue peut prendre sa tâche assez facilement.

Doubler le temps

Un fois que vous avez une estimation du temps, réaliser par une personne qui gère la techno et qui sait faire le job, il faut doubler l’ensemble des temps. Dans le cadre d’une estimation, vous allez chiffrer le temps de réalisation bien souvent, pas le temps de la réflexion ou des divers problèmes.

En fonction de vos équipes et de la manière qu’ils chiffrent affiner les coefficients, c’est assez simple à faire vous demander une estimation sur une tâche X et regarder réellement le temps passé, sur 4 à 5 tâches, vous allez voir c’est assez surprennent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *